Histoires d'évolution
Fouad
J’en pouvais plus des horaires de nuit à l’usine
Fouad
Et voilà mon atelier ! J’ai tout construit moi-même.
Abel, un ami
C’est nickel ! Tu dois y passer tes journées...
Fouad
Ça c’est sûr. J’adore cet endroit. En plus, j’arrive à voir Julie plus souvent maintenant. J’en pouvais plus des horaires de nuit à l’usine.
Vie pro & vie perso : trouver l'équilibre ?
Voir plus

Un métier accaparant, des horaires décalés, un enfant à gérer… concilier vie professionnelle et vie personnelle s’avère parfois complexe. Pourtant, trouver le bon équilibre permet d’être plus serein et donc de gagner en productivité. Tout le monde y gagne.


Quelques conseils pour y arriver :

Hiérarchiser les tâches : priorisez les choses que vous avez à faire en fonction de leur degré d’urgence, et du temps dont vous disposez. Bloquez des créneaux horaires dans votre agenda pour les réaliser, sans être interrompu.

Poser des limites : osez dire non quand vous êtes sur-sollicité, permet de vous préserver, et de montrer que vous savez estimer le temps qu’une tâche vous demande. Est-ce que cette demande est urgente ? Est-ce que je suis la seule personne capable de la faire ? En parler librement permet souvent de trouver des solutions.

Déconnecter : ne plus penser au travail quand on le quitte, et éviter de penser aux tâches domestiques quand on est au travail… cloisonner vie pro et vie perso permet d’être plus efficace, et d’éviter la charge mentale excessive, et contre-productive.

Prenez du temps pour vous : sport, cinéma, balades en forêt, rendez-vous avec des amis… ne négligez pas ces temps de respiration, qui vous font souffler et sont essentielles pour votre équilibre.

 

Télétravail, horaires aménagés… aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises favorisent la flexibilité des conditions de travail. Et si cela vous permettait de mieux concilier vie pro et vie perso ? Parlez-en à votre employeur.

Abel
Du coup, tu as démissionné ?
Fouad
Oui. Je voulais partir mais je ne savais pas quoi faire d’autre. Et j’avais peur de ne pas toucher le chômage… Bref j’étais coincé, et là, le déclic : je vois sur internet qu’en fait c’est possible mais à certaines conditions. J’ai directement contacté le CEP.
Le CEP, c’est quoi ?
Voir plus

CEP est le sigle du Conseil en évolution professionnelle, un service gratuit financé par France compétences, destiné à ceux qui veulent faire le point sur leur avenir professionnel.

Il s’agit d’un projet gouvernemental, mené par France compétences, pour financer et appliquer toutes les initiatives liées à la formation professionnelle et à l’apprentissage. Le Conseil en évolution professionnelle s’adresse à vous si vous êtes un professionnel en exercice : salarié du secteur privé (hors statut cadre), salarié – de droit privé – du secteur public, indépendant, artisan…).


Comment ça marche ?

Des conseillers experts vous accompagnent dans la réflexion sur votre situation professionnelle. Ils vous épaulent, vous conseillent et, le cas échéant, vous guident sur votre parcours professionnel individualisé.

Pour en savoir plus sur le CEP, consultez nos réponses aux questions les plus fréquentes.

Vous souhaitez profiter de cet accompagnement ? Contactez un conseiller grâce à un Numéro Vert (appel gratuit) : trouvez-le en cliquant sur « Nous contacter », en bas à droite de votre écran.

Fouad
J’ai rencontré un conseiller. Il m’a posé beaucoup de questions sur mon travail, mon parcours, mes passions… C’est là que je lui ai parlé de mon passe-temps : les pièces de moto sur-mesure pour les copains.
Abel
Comment il a réagi ?
Fouad
Il était super intéressé et m’a demandé de creuser. Étude de marché, plans de l’atelier, site de commandes en ligne… j’étais lancé !
Création d’entreprise : comment sécuriser mon projet ?
Voir plus

Avant de vous lancer, mettez toutes les chances de votre côté en vous posant les bonnes questions :

Est-ce que mon projet correspond à une demande réelle ? Une étude de marché précise et localisée vous permet de mieux connaître vos concurrents, vos clients potentiels, et d’adapter votre offre en fonction.

Mon projet est-il rentable ? Quels sont mes coûts d’investissements, comment fixer mes prix, combien de temps puis-je tenir sans revenu fixe, quelles aides puis-je solliciter… sont autant de questions à anticiper pour assurer la réussite de votre projet.

Ai-je les ressources nécessaires en moi pour mon projet ? Résistance au stress, organisation, mais aussi compétences en comptabilité, fibre commerciale… certaines qualités et compétences seront indispensables pour votre nouvelle vie d’entrepreneur. Une formation complémentaire peut aussi être nécessaire pour sécuriser votre projet.

Comment approcher mes clients ? Prise de contact, vente en direct, vente sur internet… anticipez ces modalités dès le début est essentiel pour une construction réaliste de votre projet.

Votre conseiller(ère) en évolution professionnelle vous accompagne dans cette démarche. Il ou elle peut également vous orienter vers des organismes spécialisés, tels que la BPI France ou la Chambre du Commerce et de l’Industrie.

Retrouvez la liste complète des organismes dans l’histoire d’évolution de Philippe, qui veut créer son entreprise.

Abel
Quel boulot… Ça t’a pris combien de temps ?
Fouad
Six mois ! A la fin, j’étais prêt. Avec mon conseiller, j’ai rempli un dossier pour expliquer mon projet et demander l’accord d’une Commission pour pouvoir démissionner.
Démissionner et toucher le chômage ?
Voir plus

Dans certains cas, il est possible de toucher une allocation chômage après une démission.

Vous êtes concernés si :

Vous êtes salarié en CDI,

Vous justifiez d’au moins 5 ans d’activité salariée continue, chez un ou plusieurs employeurs,

Votre projet de reconversion est solide : il doit être reconnu réel et sérieux par une commission dédiée. Attention, seuls sont pris en compte les projets de reconversion nécessitant une formation et ceux qui visent à créer ou reprendre une entreprise.

Avant toute demande, vous devrez faire appel à un conseiller CEP, qui vous aidera à monter votre projet. Une fois finalisé, celui-ci devra être validé par une commission spéciale. S’il est retenu, vous aurez 6 mois pour vous inscrire en tant que demandeur d’emploi, et bénéficier de l’allocation chômage d'aide au retour à l'emploi (ARE).

Pour en savoir plus, contactez un conseiller CEP (appel gratuit à l’un des numéros que vous trouverez en bas à droite de votre écran), ou consultez notre guide Démissionner.

Fouad
Et voilà ma dernière commande : une plaquette de frein en métal fritté. La demande vient de Bretagne via les réseaux sociaux… En voilà une qui va voir du pays !

Et vous ? Où en êtes-vous ?

  • Est-ce que vous vous sentez bien dans votre travail ?
  • Votre vie professionnelle est-elle compatible avec votre vie personnelle ?
  • Vous voyez-vous dans votre métier dans les cinq prochaines années ?

… Et si c’était le moment de faire le point ? N’hésitez pas à consulter notre guide Démissionner et à appeler le Numéro Vert du CEP de votre région.

|